ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    

  Anthelme Hauchecorne







Âmes de verre / Des lecteurs en parlent

Vous trouverez ici plusieurs chroniques au sujet d'Âmes de verre, ajoutées au fil de leur parution. 
 
 
 
31/03/2013 L'avis de Melisende / Le Bazar de la littérature / Coup de coeur  
...Les chapitres sont courts, offrant ainsi un rythme soutenu au lecteur. Rythme d’autant plus vif que la narration se fait au présent. Je suis souvent un peu fébrile face à cette utilisation du présent de narration qui n’est, contrairement à ce que l’on peut penser, pas du tout facile à maîtriser. Dans Ames de verre, rien à redire, les phrases coulent de source et c’est un plaisir à lire ! Et moi qui suis parfois un petit peu gênée par les interventions très « oralisantes » de personnages ; ici encore, j’ai trouvé les passages en registre familier tellement crédibles et ancrés dans l’ensemble que je n’ai jamais été dérangée. 
Enfin, quelques mots pour signaler l’attention particulière accordée au livre en tant qu’objet : les extraits du Codex sont sur un fond grisé, de même que les extraits du journal intime de Vincent et plusieurs illustrations en noir et blanc (signées Pascal Quidault) viennent habiller le texte. En bref : une forme à la hauteur du fond ! 
Je crois, sincèrement, que je n’ai aucun point négatif à vous apporter. Je cherche, je cherche, mais je ne trouve pas. [...] De cette histoire, je retiens les personnages bien croqués, la construction maîtrisée de la narration et surtout, l’univers très riche mis en place par Anthelme Hauchecorne. Il me tarde de plonger un peu plus loin dans l’aventure et de découvrir d’autres Streums empruntés à la mythologie celte ! 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique du Bazar de la littérature 
 
 
 
22/03/2013 L'avis de H. H. / La Voix du Nord / Édition de Lille 
Âmes de verre / Anthelme Hauchecorne 
Dans un Lille apocalyptique, les Éveillés de la Vigie luttent contre les dangereux Streums dont ils sont les seuls à connaître l’existence, grâce à la Vue… 
Oserez-vous plonger dans le volumineux roman d’Anthelme Hauchecorne, qui ouvre la série Le Sidh ? Une somme dense, riche de personnages attachants, drôle grâce à une écriture à la fois baroque et incisive, ancrée dans la région sans que ce ne soit qu’un prétexte, trash (nous sommes bien dans un registre horrifique) mais subtile. Pour « voir » la capitale des Flandres d’un autre œil. 
 
 
 
18/03/2013 L'avis de Mina / Les Lectures de Mina 
 
Extrait : 
Avec "Âmes de Verre", l'auteur revisite les légendes urbaines, le Croquemitaine et autres monstres du placard. 
J'ai vraiment adoré le voyage, je ne me suis pas ennuyée une seconde. Le rythme est excellent avec l'alternance entre les personnages et entre les passages du 'Codex Metropolis'. Les monstres ne manquent pas, les combats non plus et on suit cette enquête en regardant discrètement sous son lit si un Streum ne s'y est pas glissé. 
Vraiment, je renouvèle mon enthousiasme pour cet auteur et son univers sombre et fantastique !  
En conclusion : "Âmes de Verre", premier tome de la série Le Sidh par Anthelme Hauchecorne, est une première excursion réussie dans l'univers sombre et violent de la Vigie. J'ai adoré cette première enquête dans les bas-fonds et suis impatiente d'y retourner.  
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique de Mina 
 
 
 
18/03/2013 L'avis de Madoka / Les Chroniques de Madoka 
Note : 5 étoiles / 5
 
 
Extrait : 
L’intrigue est complexe, délicate, surprenante et le final est vraiment réussi ! 
Les créatures et leur monde sont un cauchemar glauque et terrifiant, mais on ne peut s’empêcher de continuer ! 
« Ames de verre » est un premier tome mais avec une vraie fin qui clôt ce chapitre et qui en ouvre un autre en même temps. 
Ce livre peut donner des cauchemars, faire trembler de peur ou de répulsion, vous envoûter mais sûrement pas vous laisser de marbre ! 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique de Madoka 
 
 
 
16/03/2013 L'avis de Stegg / Psychovision  
 
Extrait : 
Ce premier volume du Sidh est excellent et confirme qu'Anthelme Hauchecorne est une plume à suivre. En plus d'être un roman de fantaisie urbaine utilisant les folklores français, l'auteur s'amuse avec nos nerfs dans ce roman angoissant aux styles multiples. 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique de Psychovision 
 
 
 
13/03/2013 L'avis de Sweetie / Unwalkers - "Incontournable."  
 
Extrait : 
Meurtres, trahisons, délation, combats, créatures visqueuses, organisations secrètes, armes magiques et bestioles en tous genres se côtoient dans ce roman de fantasy urbaine : Lille devient le cadre horrifiant de cette quête de soi, de l’autre, du Requiem. 
Les extraits du Codex Metropolis, qui compilent témoignages des membres de la Vigie et différents épisodes de son histoire narrés par ses membres, donnent tout à la fois un complément à la compréhension de cet univers très atypique et exacerbent le réalisme qu’Anthelme Hauchecorne est parvenu à insuffler à son texte. 
Horreur et humour noir se succèdent, pour notre plus grand plaisir, et Anthelme Hauchecorne se positionne bel et bien comme un auteur incontournable de la fantasy française ! 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique d'Unwalkers 
 
 
 
10/03/2013 L'avis de Philippe Goaz / OutreMonde - Note : 5 étoiles / 5  
 
Extrait : 
Les chapitres sont courts et laissent peu de temps morts. Le ton est juste avec des dialogues savoureux. Tout au long du récit, des extraits du Codex Metropolis, permettent d’enrichir le récit de manière vivante et pleine d’humour noir. 
...Les Streums sont excellents et retors à souhait. J’ai été impressionné par la plume acérée de l’auteur et la grande justesse dans les descriptions, c’est assez rare pour le signaler. 
Âmes de Verre est un roman glauque, foisonnant et rock’n roll ! 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique d'OutreMonde 
 
 
 
04/03/2013 L'avis de Myschka / Derrière la porte  
 
Extrait : 
C’est un gros coup de cœur : la mythologie développée entre mythes celtes, légendes urbaines et contes populaires, le désespoir suintant, les personnages écorchés vifs, l’ambiance rock&roll (coucou les références musicales qui tuent !) et sans aucun manichéisme, j’ai presque tout aimé dans ce bouquin... 
Bonus : la rôliste en moi ne peut s’empêcher de penser que cet univers ferait un JDR absolument génial... 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique de Derrière la porte 
 
 
 
03/03/2013 L'avis de Lauryn / Bit-lit-leblog  
 
Extrait : 
Le style d'Anthelme est en parfaite adéquation avec son univers. Incisif, dynamique et sombre, il constitue le ciment qui lie histoire et univers. Les descriptions sont efficaces sans être trop nombreuses ou trop longues, elles utilisent des comparaisons fortes et souvent pessimistes, autant que l'univers qu'elles incarnent. Les dialogues font mouche et reflètent bien le caractère des personnages, souvent belliqueux et prompts à agir sur le vif... 
Âmes de verre est un roman un peu glauque qui ne laisse pas indifférent, tant par sa richesse que par sa maîtrise scénaristique. Une histoire taillée au rasoir qui vous fera basculer d'une réalité à une autre, un voyage qui vous fera passer de la lumière à l'obscurité. Plongez sans hésitation dans ce monde défiguré par les Streums... 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique de Bit-lit-leblog 
 
 
01/03/2013 L'avis de Laea / Univers de Laea  
 
Extrait : 
L'écriture d'Anthelme Hauchecorne est prenante, envoutante. On a du mal à décrocher du roman. Il a muri dans son écriture : les personnalités de ces protagonistes sont bien définis. Les personnages vivent leurs émotions. 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique de l'Univers de Laea 
 
 
 
01/03/2013 L'avis de Demoiselle Coquelicote / Blog SGI 
 
Extrait : 
Un autre gros point fort, c’est le monde créé par Anthelme Hauchecorne et la mythologie qu’il a utilisée et qui en ravira plus d’un : la mythologie celtique. Elle est très finement intégrée dans notre univers urbain, comme si elle avait toujours été là, mais qu’en pauvres Dormeurs, nous ne nous en sommes jamais aperçus. Tout est si bien agencé que c’en est carrément crédible (et donc franchement flippant). L’auteur a une imagination foisonnante qui m’a complètement happée. J’aimais beaucoup les chapitres consacrés au Codex pour cette raison. De plus, les rédacteurs de ce livre changent sans cesse, et le style avec eux. Belle prouesse littéraire ! D’ailleurs, tout le roman est bien écrit. Chaque personnage a sa façon de parler et les passages autres que les dialogues ont su par moment m’étonner par leur justesse dans les mots et dans les descriptions, qui m’ont particulièrement marquées. 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique du Blog SGI 
 
 
 
18/02/2013 L'avis de Celine Westenra / Onirisme Sanglant 
 
Extrait : 
Âmes de verre est un excellent roman, d'abord parce qu'il est très bien écrit, c'est relativement rare finalement, mais aussi parce qu'il abonde d'idées originales. Anthelme Hauchecorne montre une vraie personnalité au travers de ses livres, à l'heure où l'imaginaire devient de plus en plus aseptisé Âmes de verre est une vraie bouffée d'oxygène. 
 
Pour lire la chronique dans son intégralité 
Âmes de verre, chronique d'Onirisme Sanglant 
 
 
 
 
 
05/04/2013 Grand déménagement ! 
Après trois années de bons et loyaux services, ce blog va bientôt fermer ses portes. Ne soyez pas tristes, l'auteur et son sens de l'humour très approximatif déménagent dans une friche virtuelle un rien plus spacieuse. 
 
Pour les y suivre : 
La nouvelle antre d'Anthelme Hauchecorne

   
 Home  | Livre d'Or
   
 
(c) Anthelme Hauchecorne - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 13.04.2013
- Déjà 1419 visites sur ce site!