ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    

  Anthelme Hauchecorne







La Garache témoigne, ça pique les neurones

[CODEX METROPOLIS] 
J’aurais voulu être artiste… 
 
CODEX METROPOLIS 
Section I : Crocheter les Portes de la Perception 
 
 
PRÉFACE FACIALE : La Mort comme préambule 
à la postérité
 
Par La Garache, chef de file du mouvement artistique IRRÉALISTE 
 
Curieux. Koudelka ne m’a pas encore proposé de 
contribuer à son CODEX. Sans doute a-t-il voulu garder 
la meilleure pour la fin. Délicate attention. Brave homme, 
très. Aussi vais-je lui faire la surprise. Ne pas décevoir 
les fans, important. J’imagine son coeur ému de larmes, 
lorsqu’il lira ma prose collée à la super glu sur un ennuyeux 
traité consacré à la mescaline. Pauvre Mab, style trop 
informatif, froid, aucune sensibilité : elle comprendra. Son 
texte ne pouvait rivaliser avec le mien. Grand honneur de 
l’avoir recyclé. Rien ne se perd, tout se transforme. 
À présent, crochetons ensemble les PORTES DE LA 
PERCEPTION. Cette section ne pourrait être complète. 
Pas sans un billet de ma part. Car avec la MORT, 
l’AMOUR et la DROGUE, l’ART est la quatrième clé 
ouvrant au monde de l’invisible. À l’irréel. Au Sidh. 
Cela dit sans dénigrer personne, mes compagnons 
ont le sens artistique d’un bloc de fonte. Moi seule suis 
qualifiée. Soit. S’il faut éclairer vos esprits ignorants, je 
me dévoue. 
L’artiste doit inspirer le peuple. Aussi vais-je me 
démocratiser pour vous… 
 
 
I. L’ART SUAVE SAUVE 
L’art n’est pas la cinquième roue du carrosse. Il est le 
carrosse tout entier. Son conducteur. Son attelage et la 
route qu’il emprunte pour atteindre la sagesse véritable. 
Hélas, je suis une artiste incomprise. Les autres me 
croient folle. Je m’y suis résignée. La tragédie des génies 
se résume à la jalousie des médiocres. 
À vous amis béotiens avides de connaissances, je fais 
cet aveu. Je ne suis pas folle. Semblant, je fais. Afin que 
l’on me fiche la paix. Que j’aie le temps de créer. Guère 
difficile, il est vrai. Je fais tout ce qui me traverse la tête. 
J’abolis le filtre moral castrateur. Je libère mon MOI du 
carcan social. Je brise mes chaînes. Je suis une artiste 
vraie. Comme disait Vilhelm Ekelund : « La solitude est 
un art. » 
La folie ne doit être freinée. L’extravagance est la 
marque du talent. Seuls les pleutres prétendent le contraire. 
Exalté. Emporté. Extrémiste. L’artiste est tout cela. 
Antonin Artaud a séjourné en asile neuf années durant. 
Van Gogh s’est coupé l’oreille. Richard Dadd a poignardé 
son père. Le génie a sa gravité propre. Elle vous dévie de 
la norme. 
« On doit être une oeuvre d’art ou porter une oeuvre 
d’art. » Pas de moi. C’est d’Oscar Wilde. Mais je m’égare… 
Je vous ai convaincus. À présent, vous avez compris. 
L’art est tout. 
Je ne suis pas la première artiste Éveillée. D’autres, 
avant moi. J’en prends leur oeuvre à témoin. Les portraits 
tourmentés d’Edvard Munch, dénonçant l’aliénation des 
Dormeurs. Les paysages souterrains de François de Nomé 
décrivant le Sidh. Les créatures tourmentées de Zdzislaw 
Beksinski, figurant sans conteste des Daedalos. J’aurais 
pu citer Salvador Dali, Jérôme Bosch, Francis Bacon et 
bien d’autres. 
Nombre de peintres artistes ont réalisé leurs plus belles 
oeuvres après avoir obtenu la Vue. Exalte la sensibilité. 
Permet de dénicher la beauté où qu’elle soit. 
« L’art de peindre n’est que l’art d’exprimer l’invisible 
par le visible. » Eugène Fromentin. Oui, lui aussi. 
Avec mon oeuvre, moi, La Garache, j’ai jeté les bases 
du mouvement IRRÉALISTE. Posé les fondations du 
pont qui relie notre culture à la Leur. Comblé le fossé 
philosophique entre la Surface et l’En-deçà. Entre le visible 
et l’invisible. 
Les autres ne l’ont pas encore réalisé. Bienheureux 
aveugles. Mais j’ai creusé les canaux par lesquels coule 
l’onde de demain. 
Le mouvement IRRÉALISTE est la clé de voûte 
du futur. 
J’en suis la chef de file et l’unique représentante. 
À présent que vous en avez mesuré l’importance, je 
ne doute pas que vous brûliez de me rejoindre. Toutefois, 
n’est pas un artiste IRRÉALISTE qui veut. Il est une 
condition sine qua non pour rejoindre ce mouvement. 
Vous devez dompter l’Absinthe du Labyrinthe. 
Je connais toutes les billevesées qui se racontent sur ce 
divin liquide. Les mauvaises langues lui attribuent même 
ma folie. Bien peu ont compris ses vertus. Laissez-moi 
vous introduire dans le cercle restreint des initiés… 
 
 
 
05/04/2013 Grand déménagement ! 
Après trois années de bons et loyaux services, ce blog va bientôt fermer ses portes. Ne soyez pas tristes, l'auteur et son sens de l'humour très approximatif déménagent dans une friche virtuelle un rien plus spacieuse. 
 
Pour les y suivre : 
La nouvelle antre d'Anthelme Hauchecorne

   
 Home  | Livre d'Or
   
 
(c) Anthelme Hauchecorne - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 13.04.2013
- Déjà 1642 visites sur ce site!