ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    

  Anthelme Hauchecorne







Koudelka témoigne, sortez le dico

[CODEX METROPOLIS] 
Les racines du mal 
 
Un livre ordinaire se lit. Un livre extraordinaire lit 
en vous. 
Voyez-le tel un animal de compagnie, un fantôme 
fidèle qui fera son nid dans votre esprit. En toutes 
circonstances, vous pourrez compter sur lui. 
Ce livre que vous tenez, je l’abrite en moi depuis 
longtemps. Ma cervelle est lourde de le porter. J’arrive au 
soir de ma vie. Je vais mourir, mais mon manuscrit, lui, 
doit survivre. Pour cela, il suffit d’une tête bien faite pour 
l’accueillir. Si vous daignez lui offrir l’hospitalité, il vous 
servira bien. Je vous en fais la promesse. 
Mon livre s’appelle le Codex Metropolis. Voilà dix ans 
que je l’écris. J’ai hésité sur le nom à lui donner. J’ai choisi 
de le dédier à nos villes, métropoles de béton, symboles 
glacés d’une civilisation en déclin. Il m’a paru judicieux 
d’opter pour un titre latin, en référence à la chute de 
l’Empire romain, dans la mesure où nous empruntons 
le même chemin. Et puis, quoi de mieux qu’une langue 
morte pour relater l’agonie d’un siècle ? 
Mais je ne voudrais pas passer pour un rabat-joie. 
Notre combat n’est pas perdu. À condition que vous 
repreniez le flambeau… Ce Codex contient tout ce qu’il 
est besoin de savoir pour rallier notre cause. Pour le 
moment, retenez seulement ceci : nous, les Éveillés, nous 
battons contre le mal qui convoite les âmes de nos braves 
concitoyens. De nos ennemis, je ne vous dévoilerai pour 
l’heure que le nom : les Daedalos. 
C’est ainsi que mes compagnons et moi-même 
désignons les prédateurs qui hantent nos rues. J’ai épuisé 
toute ma jeunesse à chercher leur origine. Les légendes de nos ancêtres les mentionnent sous plusieurs aspects : 
Banshees, Cluricaune, Farfadets, Korrigans… Les Celtes 
les appelaient les peuples du Sidh. Il subsiste peu d’écrits 
à leur sujet. Ces créatures veillent à ce qu’il en soit ainsi. 
Elles détruisent les ouvrages qui trahiraient le secret de 
leur existence. Aussi prenez grand soin de ce livre. Ne le 
prêtez à personne. 
À présent, laissez-moi vous conter une histoire au 
sujet de ces êtres. Un témoignage authentique, extrait 
d’un parchemin acquis pour un prix exorbitant… 
 
 
 
 
 
05/04/2013 Grand déménagement ! 
Après trois années de bons et loyaux services, ce blog va bientôt fermer ses portes. Ne soyez pas tristes, l'auteur et son sens de l'humour très approximatif déménagent dans une friche virtuelle un rien plus spacieuse. 
 
Pour les y suivre : 
La nouvelle antre d'Anthelme Hauchecorne

   
 Home  | Livre d'Or
   
 
(c) Anthelme Hauchecorne - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 13.04.2013
- Déjà 977 visites sur ce site!